Ameublissement du sol sans labour

Le labour peut, dans un certain nombre de cas, être remplacé par d’autres façons culturales :

  • Le chisel
  • les cultivateurs lourds
  • les outils rotatifs
  • la fouilleuse

Le chisel

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Chisel

Chisel

le chisel permet d’ameublir le sol sans le retourner. Cependant, son usage en agriculture biologique est relativement limité pour diverses raisons :

  • en sol humide, l’ameublissement du sol n’est pas homogène et le chisel remonte des « lardons » de terre compactée
  • le chisel exige une force de traction élevée (12 à 15 CV par dent)
  • bien qu’il ne mélange pas les couches du sol, le chisel remonte à la surface une partie de la terre du sous-sol
  • le chisel ne peut être utilisé dans de bonnes conditions que lorsque le sol est relativement sec (plus sec que pour un labour)

Les cultivateurs lourds

Les cultivateurs lourds font un travail analogue à celui du chisel, mais à une profondeur moindre. Ils peuvent remplacer le labour notamment les années sèches, dans les sols sableux ou humifères.

Les outils rotatifs

Outils rotatifs

Outils rotatifs

Les outils rotatifs à axe horizontal présentent l’inconvénient de créer une semelle de labour et d’émietter trop le sol si la vitesse de rotation est trop rapide. Les outils à axe vertical sont plus intéressants, car ils sont très polyvalents et ne créent pas de semelle de travail du sol. Mais, comme les précédents, ils émiettent trop le sol lorsqu’ils tournent trop vite.

Ces outils ne sont utilisables que dans les sols ayant une structure stable, et à la condition de ne pas les faire tourner à une vitesse excessive.

La fouilleuse

La fouilleuse constitue un outil particulièrement intéressant, qui peut, dans de nombreux sols, remplacer la charrue. Pour l’ameublissement du sol en profondeur, la fouilleuse est munie de socs à ailettes en delta qui permettent de fissurer le terrain de part et d’autre de la saignée faite par le soc.

Dans la méthode de façon inversée de J.M.Roger, on pourra souvent remplacer le labour par un passage de fouilleuse.

Le choix entre la charrue et la fouilleuse ne pourra être fait qu’en fonction des caractéristiques propres de chaque sol. Les essais comparatifs sont encore trop peu nombreux pour que l’on puisse dire avec précision dans quel type de sol chaque outil donne les meilleurs résultats.

La fouilleuse présente l’avantage d’aérer le sol en profondeur sans le retourner et sans créer le semelle de labour. Cependant, son utilisation nécessite un sol plus sec que pour un labour.

Ajouter un commentaire